Programme de formation de chirurgiennes T&O pour les femmes d'Afrique subsaharienne

Programme de formation de chirurgiennes T&O pour les femmes d'Afrique subsaharienne

AO Alliance Stiftung

Domaine de promotion

aide au développement, Formation initiale et continue

Montant alloué

CHF 125'000

Période de financement

2024 - 2026

Partner

AO Alliance Stiftung

Projekt-Website

www.ao-alliance.org

Le besoin

Le nombre croissant de femmes admises dans les facultés de médecine à l’échelle mondiale n’est pas reflété en chirurgie, où en moyenne seulement 12 % des chirurgiens sont des femmes. L’inégalité de genre est encore plus grande en traumatologie et orthopédie (T&O), où, en moyenne, seulement 6 % des chirurgiens sont des femmes. Dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI) d’Afrique, les chiffres sont encore plus bas.

Les femmes étudiantes en médecine des PRFI ont 40 % moins de chance d’envisager la chirurgie comme carrière, car elles sont confrontées à des obstacles dans l’évolution de leur carrière, parmi lesquels on compte le manque de soutien financier pour la formation, la rareté des mentors et de modèles féminins, les préjugés à l’égard des femmes stagiaires en chirurgie qui choisissent d’avoir des enfants, et des inégalités salariales. En tant que spécialité chirurgicale, la T&O est perçue comme requérant de la force physique, ce qui est également souvent cité comme un élément dissuasif pour les femmes.

Un partenariat pour le changement

L'AO Alliance et COSECSA (College of Surgeons of East, Central and Southern Africa - Collège des chirurgiens d'Afrique orientale, centrale et australe) ont créé un programme de bourses pour les femmes en formation pour devenir chirurgiennes en T&O, dans les pays membres du COSECSA, s'engageant ainsi à faire progresser l'objectif de développement durable n° 5, visant à « parvenir à l'égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

Le programme est conçu pour améliorer l'accès aux opportunités d’évolution de carrière pour les femmes chirurgiennes en T&O en Afrique subsaharienne. Ce faisant, il favorise la diversité, l’équité et l’inclusion dans les soins en T&O et augmente la résilience des systèmes de santé, en accroissant les effectifs en chirurgie.

Programme de formation soutenu par la fondation Hirschmann

Grâce au soutien financier de la Fondation Hirschmann, le programme soutiendra cinq femmes qui sont dans leurs trois dernières années de formation chirurgicale en T&O. Parmi les pays membres récipiendaires, figurent le Malawi, le Kenya et le Zimbabwe.